#65 Sidonie Bonnec, la maternité en technicolor

Lorsqu’on tombe enfin enceinte après une fausse couche bien traumatisante, on aimerait bien ne plus rencontrer d’obstacle… On a juste envie que tout se passe dans la douceur et le plus naturellement possible. Sauf que parfois, la césarienne se profile et il faut bien faire avec. Sidonie Bonnec aurait évidemment préféré que son premier accouchement se passe autrement. Mais elle dû se rallier à l’avis des médecins et subir une césarienne programmée qui lui empêcha notamment de vivre le premier peau à peau rêvé, avec son bébé. Quand elle tombe à nouveau enceinte, elle décide donc de tout mettre en œuvre pour échapper à une deuxième césarienne.

Sidonie Bonnec, son expérience de maman

Animatrice, journaliste et autrice de livres avec son acolyte Marie Drucker, Sidonie Bonnec a exploré le sujet avec une curiosité débordante et un optimisme à toute épreuve. Cette maman passionnée, pour qui la grossesse est un moment béni, s’est préparée au mieux, et puis elle a surtout espéré jusqu’au bout, que son bébé arriverait sans avoir besoin d’un déclenchement qui rendrait une deuxième césarienne obligatoire. La suite, je vous laisse la découvrir dans ce nouvel épisode, raconté par une mère que la maternité a transformée.