#39 Pauline, 9 mois 9 jours

Il y a des histoires que je préférerai ne pas vous raconter. Et pourtant, il est important que ces histoires soient rendues visibles par ceux qui les ont vécues, pour ceux qui les vivront plus tard, ou tout simplement pour ne pas oublier ce qu’il s’est passé.
Parce que c’est bien d’une vie dont on parle, aussi éphémère soit-elle. Quand j’ai découvert l’histoire de Pauline, j’ai été bouleversée par la force de cette mère et l’urgence qui se dégageait de ses écrits. L’urgence de raconter en détails les 9 jours passés avec son petit garçon Elias qui n’a pas survécu à un mal invisible pendant toute sa grossesse.
Pauline dit tout, son intuition, ses angoisses, elle dit même ce que certains s’interdisent de dire, parce que quand on vit un drame, on fait avant tout comme on peut. En tout cas elle n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort et c’est bien pour ça qu’elle force l’admiration. Je suis donc très heureuse de vous faire découvrir cette histoire unique, portée par une femme qui l’est tout autant.