#226 Alexandre, placenta percreta

Alexandra raconte son accouchement à haut risque qui a failli la tuer, et l'après.

#226 Alexandre, survivre à un placenta percreta

Le placenta percreta, une anomalie placentaire grave 

Donner la vie, c’est aussi parfois risquer la sienne… on sait combien le corps humain est doué pour fabriquer un bébé mais il arrive aussi que quelque chose se dérègle… et quand l’anomalie se loge au niveau du placenta, le scénario peut rapidement virer au drame. Parce que parfois, le placenta fait sa loi, colonise la paroi de l’utérus, et peut, dans certains cas, déborder sur d’autres organes. Ça s’appelle un placenta percreta, et ses conséquences peuvent être fatales… 

Un accouchement à haut risque

Le jour où Alexandra sent une petite bulle de sang quitter son corps, elle ne le sait pas encore mais sa grossesse vient de basculer dans une autre dimension… celle des accouchements à haut risque. Et si le corps médical qui la suit ne peut pas encore lire en elle l’étendue des séquelles à venir, l’accouchement s’annonce cauchemardesque. Dès lors c’est tout un village de soignants qui va s’unir et se mobiliser autour d’elle pour l’aider à accoucher et la maintenir du côté de la vie… 

Alors comment ne pas s’effondrer face à un scénario d’accouchement déjà prédit comme gravissime ? Comment ne pas envisager le pire ? Et si on s’en sort… comment on fait pour vivre un post-partum léger malgré un post-opératoire très lourd ? 

La reconstruction d’une miraculée

Dans cet épisode, Alexandra vous racontera ses 3 accouchements épiques, le tunnel d’angoisse du dernier, la longue reconstruction qui a suivi et l’acceptation de cette cicatrice verticale au milieu de son corps, ultime stigmate de ce placenta percreta qui a bien failli lui coûter la vie. Elle partagera aussi toutes les petites victoires accumulées au cours de l’année qui vient de s’écouler, et grâce auxquelles elle peut désormais affirmer, qu’elle est une miraculée