#223 Astrid, voyage et maternité

Voyager avec des enfants en bas âge, c'est possible ! Astrid Puig le prouve...

#223 Astrid, la liberté de bouger

Voyager…

On aurait tort de croire qu’un bébé empêche de voyager… comme si il était impossible de concilier voyage et maternité, comme si la logistique avec des enfants était tellement ingérable, qu’elle deviendrait incompatible avec nos âmes de baroudeuses… Or toutes les mamans voyageuses, s’accordent à dire qu’il n’y a rien de mieux que de découvrir le monde en famille. Alors pourquoi ne pas faire comme elles…? Pour parler de voyage et maternité, et grâce au soutien de Stokke et de la poussette YOYO (parce que oui, YOYO continue sa route sous l’aile de l’iconique marque norvégienne Stokke, spécialiste de l’enfant), nous avons décidé d’inviter une des meufs les plus cools d’Instagram pour qu’elle nous raconte justement, comment on peut continuer à être libre de ses mouvements, tout en devenant maman.

Devenir mère…

Quand Astrid embrasse Lucas pour la première fois, elle sait aussi qu’elle embrasse son lifestyle de skater professionnel ainsi que les nombreux déplacements que ce job de rêve implique. La sensation de renoncement à sa carrière de psychologue en maison de retraite n’est que de courte durée, et la vision régulière des palmiers californiens achèvent de la convaincre qu’elle démarre une vie rêvée. En revanche, pas question de renoncer à construire une famille, et si le nomadisme leur convient tant, alors pas de raison qu’il ne convienne pas à leurs enfants.

Et concilier voyage et maternité

Dans cet épisode, Astrid vous racontera cette première vie à deux, puis l’envie de s’agrandir sans jamais renoncer à partir. Elle vous confiera aussi les fausses couches qui se sont succédées, jusqu’à cette IMG tardive à plus de 5 mois de grossesse, dont elle apaisera le choc en s’évadant, encore. Et puis vous découvrirez la vie sur mesure qu’elle et Lucas ont finalement réussi à construire, une vie où les rampes de skate sont compatibles avec les rampes de poussettes YOYO, et où la possibilité de rider en famille, est définitivement synonyme de liberté.