#212 Emy Ltr, surmonter une fausse-couche

Fausse couche traumatique : Emy Ltr se confie et parle de la grossesse d'après.

#212 Emy Ltr, la vie après une fausse-couche

Ça n’arrive pas qu’aux autres… comment surmonter une fausse couche ?

Nous sommes 200 000 par an à subir une fausse couche, soit 1 femme sur 10 environ. Ça fait beaucoup (trop). Mais malheureusement nous n’avons aucune prise sur cette épreuve. Comme à la loterie, ça peut tomber sur n’importe qui. Il n’y a pas de règles ou plutôt si… il y a ce sang qui coule en même temps que nos larmes. Et après, comment fait-on pour surmonter une fausse couche ?

D’abord, une fausse couche, on n’y peut rien. C’est un arrêt spontané et précoce d’une grossesse. Et si pour certaines, elle peut passer (presque) inaperçue, pour d’autres qui avaient déjà investi cette nouvelle vie, elle peut prendre une place monumentale dans le corps et le cœur. Comme cela a été le cas pour Emy…

Emy Ltr, un événement bouleversant

Pourtant, Emy l’hyperactive, Emy la créatrice à l’univers si riche, était de celles pour qui la maternité n’était pas une priorité. Mais c’était sans compter sur Dao, véritable tornade qui déboule dans sa vie avec la ferme intention d’y rester. Avec lui, Emy envisage doucement le chemin de la maternité, d’abord effrayée à l’idée de devenir mère, puis convaincue par l’évidence. Alors Emy tombe enceinte très vite, se projette très vite. Puis au bout de 9 semaines, tout dégringole, très vite. 

Alors comment surmonter une fausse couche ? Comment envisager une seconde grossesse quand on est envahie par la peur ? Comment avancer sereinement dans une nouvelle histoire sans se sentir en confiance avec le personnel médical ?

Emy Ltr, du traumatisme à l’épanouissement

Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, Emy va vous dire à quel point c’était viscéral, obsessionnel, terrifiant et culpabilisant. Elle vous dira à quel point rien n’était simple et pourtant si nécessaire et salvateur. Découvrez sans plus attendre cette daronne cash, sans filtre et so fresh, qui a préféré ne pas taire sa peine pour peut-être apaiser la vôtre.