#171 Nicole et Sophie, donner la vie

GPA : le don d’une femme pour une autre femme 

Une fois n’est pas coutume, c’est en deux langues et avec deux micros que Clémentine vous fait découvrir le destin hors du commun de deux femmes qui n’avaient à priori aucune raison d’unir leurs trajectoires. Car il y a encore quelques années, Nicole et Sophie ne se connaissaient pas, elles ne vivaient même pas sur le même continent, et étaient bien loin de s’imaginer que la maternité de l’une allait dépendre du don précieux de l’autre, pour un parcours de GPA en Belgique.

Naître sans utérus

Quand Sophie découvre qu’elle est née sans utérus, elle n’a que 10 ans et, déjà, elle sait au fond d’elle même, qu’elle n’aura pas d’enfant biologique. Alors plus tard, avec son mari, elle se tourne rapidement vers la possibilité d’une GPA aux USA et rencontre enfin Nicole, qui est prête à leur faire le plus beau cadeau du monde. 

Malheureusement, même un parcours aussi balisé que la GPA n’échappe pas à un possible échec… Alors comment continuer un parcours GPA quand le don d’ovocytes atteint sa limite ? Et qui sont ces femmes qui font don d’elle-même pour permettre à une autre de devenir mère?

Don d’ovocytes et GPA en Belgique  

Dans ce nouvel épisode de bliss.stories, Sophie et Nicole nous racontent ce qui les a menées l’une et l’autre à la GPA, les procédures, les sacrifices et l’attente parfois insoutenable. Elles nous diront aussi les défaites qui anéantissent mais soudent les liens. Vous entendrez aussi comment elles ont pu aller au bout de leur projet GPA grâce à l’intervention incroyable et inespérée d’une amie de Sophie qui fera tout basculer… comme si tout était écrit d’avance pour s’imbriquer à la perfection, et que de cette alliance sacrée de femmes ne pouvait naître qu’un bébé.