#102 Audrey, mon bébé en solo

Allers-retours pour un bébé en solo

J’ai commencé par ouvrir son livre Allers-retours pour un bébé, sans trop savoir ce que j’allais y trouver. Peut-être une histoire de quadra qui a laissé filer les années ? Ou bien un revival à la J.J Goldman qui raconterait cette fille qui a fait un bébé en solo ? Déjà, ça me tentait bien… Mais j’étais loin d’imaginer dans quelle odyssée j’allais être embarquée.
Ce livre c’est la vie d’Audrey depuis 2013. D’abord la vie d’une femme qui cumule les histoires d’amour passionnelles avec des hommes déjà pères. Puis celle d’une femme qui comprend vite qu’elle ne devra compter que sur elle-même pour être certaine d’accéder un jour à sa maternité rêvée.

Faire vitrifier ses ovocytes

Alors très vite, elle saute le pas et s’achète quelques années de sérénité en faisant vitrifier ses ovocytes à Barcelone. Audrey raconte l’espèce de double vie que cette décision implique. D’abord la logistique militaire qui va avec. Ensuite la perspective de vouloir faire un bébé en solo, après une énième déception amoureuse.

Une résilience infinie

Quand le désir d’enfant est plus fort que tout, les femmes sont capables de traverser des frontières, de supporter des injections, d’encaisser la fatigue et faire preuve d’une résilience infinie. Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, Audrey nous raconte son désir de bébé en solo. Elle nous dit aussi l’envers du décor de la PMA en Espagne