#237 Elissa, abdominoplastie césarienne

Éventration : Élissa revient sur les complications d’une césarienne qui auraient pu mal tourner.

#237 Elissa, intuition, éventration, réparation

Eventration : la complication rarissime et traumatique d’une césarienne

Il y a un très joli proverbe arabe qui dit : “l’univers te donne seulement ce que tu peux accueillir”. Alors forcément, ce genre de mantra, ça donne de la force et la sensation qu’on est capables d’accepter tout ce qui nous arrive… Et Elissa aurait pu l’inscrire en lettres dorées dans sa chambre d’hôpital, quand quelques jours après avoir donné naissance à ses petits jumeaux grâce à une césarienne réalisée pourtant sans incident, elle s’est retrouvée littéralement éventrée…

Comment surmonter le traumatisme de l’éventration

Alors quand on réchappe à une intervention qui aurait pu être fatale et qui marque autant la tête que le corps, comment on s’en relève ? Combien de temps faut-il pour se reconnecter à son corps, si violemment mis à l’épreuve ?

Réparer son corps grâce à l’abdominoplastie après une césarienne

Dans cet épisode, Elissa vous dira combien le pouvoir des mots a été vital pour accepter tout ce qu’elle a traversé, mais vous verrez aussi que les stigmates d’une grossesse, aussi violents qu’une éventration, ne sont pas une fatalité et que nos corps meurtris par les grossesses et les accouchements peuvent être réparés, peu importe le temps que ça prend… Pour Elissa, il aura fallu 4 ans… 4 ans pour qu’elle écoute la souffrance de ce corps qu’elle ne reconnaissait plus et qu’elle s’autorise le droit de réparer son ventre qui avait tant porté et enduré. 4 ans pour que l’abdominoplastie après césarienne devienne une évidence… tout simplement parce qu’elle est aussi et surtout une question de dignité retrouvée.