#235 Marion, leucémie et grossesse

Grossesse et leucémie du co-parent : Marion raconte le combat quotidien entre grandes peurs et immenses victoires

#235 Marion, nous 3 ou rien

Leucémie et grossesse : quand le co-parent tombe malade

Il en faut déjà beaucoup d’amour pour mener la barque du couple parental, il en faut de l’équilibre et du soutien quand on monte sa boîte, il faut s’aimer très fort pour surmonter les hauts et les bas de la grande loterie de la vie. Mais alors… lorsqu’on cumule le diagnostic d’une maladie foudroyante et l’arrivée d’un bébé… à quoi peut-on se raccrocher pour ne pas se noyer ?

Lutter contre la maladie et faire une place au parent momentanément absent

C’est très simple… depuis que Marion a rencontré Gauthier, leur amour est ultra intense, et leur histoire, une évidence. Il est son pilier, son roc. Ensemble, ils se sentent invincibles et tout leur semble possible. Alors ils montent leur boîte, main dans la main, et puis il y a ce bébé qui viendra bientôt mettre encore plus de bonheur dans leur vie… Et puis sans prévenir, la leucémie surgit : foudroyante, invasive et agressive. Sur son passage, elle aspirera tout, et arrachera violemment le bonheur des mains de Marion qui va devoir mobiliser toutes ses forces pour aider Gauthier à lutter.

Mais comment faire cohabiter une grossesse avec la peur paralysante de perdre l’homme qu’on aime ? Quel degré de résilience faut-il convoquer pour apprécier chaque petite victoire sur la maladie, sans en vouloir à la vie ? Et ensuite, comment construire une vie de famille sans faire d’un père momentanément absent, un étranger pour son enfant ?

Vivre le bliss et faire mentir les pronostics de la leucémie

Dans cet épisode, Marion reviendra sur ces 3 ans où elle et Gauthier ont fait front contre la leucémie et ses récidives. Elle vous dira comment elle a fait pour ne pas se laisser engloutir par la tristesse et la noirceur de certains moments. Vous découvrirez comment elle et Gauthier, soutenus par un village de soignants bienveillants et dévoués, ont pu toucher du bout des doigts le bliss à la naissance de leur fils, avant de continuer à batailler pour faire mentir tous les pronostics. Parce que, de toute évidence, pour Marion, il n’y a aucune place pour une vie de famille sans Gauthier. Aucune place pour un plan B.