#222 Sandrine, couple toxique

Sandrine raconte par quels mécanismes l’emprise de son ex-mari s'est refermée sur elle.

#222 Sandrine, violences et résilience - Avec Frédérique Martz, de Women Safe &

Du couple toxique à la violence conjugale

Chaque année, 270 000 femmes sont victimes des violences de leur conjoint ou ex-conjoint* et c’est autant d’enfants qui sont les victimes systémiques de ces drames. Alors à quelques jours de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, il était évident pour moi de rendre visible le travail colossal de l’association Woman Safe & Children, qui depuis sa création, a déjà pris en charge des milliers de femmes et d’enfants victimes de violences, mais aussi de donner la parole à l’une de ces femmes pour qui l’association a été un refuge et un cocon pour se reconstruire de ce couple toxique et violent.

La noirceur d’une relation parfois idyllique, mais bel et bien toxique

Sandrine a croisé le chemin de Woman Safe & Children quand elle a décidé de divorcer, après 30 années à vivre sous l’emprise et le chantage d’un homme possessif, colérique, dominateur et psychologiquement instable, qui lui a fait vivre le pire, en veillant à bien lui offrir par moments, le meilleur… des instants fugaces de bonheur pour étouffer la noirceur d’un quotidien où les pulsions sexuelles ont réduit au silence le consentement, où le viol conjugal s’imposait chaque nuit, où les pressions psychologiques et les crises de colère imprévisibles ont fini par tout détruire… Tout sauf le poids du devoir marital, un devoir si ancré en elle que durant ces 30 années de domination, pas un seul instant, elle n’a pensé être devenue sa victime, et lui son agresseur.

Alors comment identifier l’emprise dans un couple toxique et dysfonctionnel ? Qu’est-ce qui doit alerter ? À quoi sait-on qu’une limite a été franchie ? Comment se reconnaître victime de son conjoint et lui échapper ?

De la violence à la résilience

Dans cet épisode, Sandrine vous dira par quels mécanismes, l’emprise de son ex-mari s’est refermée sur elle et comment, après des années de violence puis de résilience, la peur a finalement changé de camp. Elle vous racontera aussi l’importance de nommer les traumatismes pour se reconnaître victime et commencer un parcours de reconstruction avec l’aide de Woman Safe & Children, dont la fondatrice Frédérique Martz nous rejoindra pour parler des missions de l’association, de son armée d’avocats, psychologues, gynécologues et médecins qui se mobilisent pour ces femmes et ces mineurs fragilisés. Vous entendrez combien le savoir et sa transmission sont puissants au sein de cette communauté de sœurs de combat résolument plus fortes, toutes ensemble.

*Source : FDF-rapport-argent-2023-web-synthese.pdf (fondationdesfemmes.org)