#207 Victoire, accouchement à domicile

Choisir d'accoucher à la maison pour se réparer d’un accouchement traumatique à l’hôpital.

#207 Victoire, bliss à domicile

Donner naissance, une évidence ?

Accoucher chez soi, et vivre le bliss à domicile… En France, quelques-unes en rêvent, beaucoup le redoutent et peu l’accomplissent. C’est une démarche qui peut paraître naturelle et ancestrale ou au contraire archaïque et dangereuse. Mais quand on vit un accouchement traumatique en milieu hospitalier, parfois s’éloigner du médical rassure, et se réfugier au cœur de son foyer pour donner la vie, loin des protocoles, devient la seule option acceptable, supportable, vitale.

Quand le bliss n’est pas au rendez-vous

Victoire est de celles qui, en deux poussées sortent leur premier bébé. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé pour son premier accouchement, sous péridurale. Alors pour son deuxième bébé, elle sait. Elle sait que ça risque d’aller très vite et prévient tout de suite le personnel. Mais elle vit alors en Australie, là où la culture de la maternité est bien différente de celle qu’elle a connue en France.

Là-bas, la péridurale est loin d’être automatique et Victoire comprend vite qu’il va falloir faire sans. Mal accompagnée, elle subit le moment, pense mourir et ressort finalement traumatisée. Son bliss s’est alors, envolé et cette deuxième naissance lui a été “volée”. 

Alors que faire quand on a l’impression d’être passée à côté d’un des moments les plus intenses de sa vie ? Comment se remet-on d’un accouchement fantôme ? Et surtout, comment une expérience traumatisante peut-elle finalement devenir pour en tenter une nouvelle… réconciliante ? 

Une naissance peut en réparer une autre

Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, vous toucherez du doigt le pur bliss. Celui d’une mère, qui s’est réconciliée avec la naissance en la mettant au cœur de sa vie professionnelle. Victoire vous racontera comment elle s’est découvert une passion pour la photographie de maternité, et à quel point devenir la témoin privilégiée des accouchements des autres, lui a permis de faire la paix avec le sien… Vous découvrirez alors comment elle a finalement accouché de son troisième enfant dans son salon, au milieu des siens, plus que jamais apaisée, grâce à une naissance magique et réparatrice, venue boucler la boucle, en donnant tout son sens à ce qui l’avait précédée.