#205 Valériane Ayayi, mère et athlète JO

La basketteuse Valériane Ayayi revient sur sa grossesse secrète durant les Jeux Olympiques de Tokyo.

#205 Valériane Ayayi, ma plus belle médaille

Mauvais timing pour la basketteuse Valériane Ayayi ?

Un matin je l’ai vu passer, cette sublime photo d’une femme enceinte, regardant avec douceur son ventre arrondi. Une photo parmi tant d’autres si ce n’est qu’autour de son cou, étaient suspendues trois médailles de championne. Boum ! Valériane Ayayi, basketteuse star de l’équipe de France, annonçait tranquillement au monde qu’elle attendait un bébé. Et donc qu’elle venait de participer aux Jeux Olympiques de Tokyo enceinte de trois mois. 

Bien que fracassante et hallucinante, rétrospectivement cette annonce n’était pourtant pas du tout dans les plans de Valériane ni de son mari Philippe, lui aussi sportif de haut niveau.

Un énorme secret si bien dissimulé

Non, ils avaient certes l’envie folle de faire un bébé, oui… mais plutôt après les Jeux Olympiques. Mais c’était sans compter sur une pandémie mondiale, qui repousse les J.O d’au moins 1 an, reportant ce projet d’enfant à une date bien plus lointaine… 

Comment choisir entre l’apothéose d’une carrière sportive, que l’on prépare depuis toujours, face à l’envie viscérale de devenir mère ? À quel moment peut-on avoir la certitude que les 2 sont finalement compatibles en prenant le risque que le sport éprouve son corps ? Alors comment vivre pendant de longues semaines sous le regard de ses co-équipières (et du monde entier) avec un énorme secret au creux du ventre ? 

Le défi d’une vie

Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, Valériane revient sur la période la plus intense de sa vie. Celle où elle a décidé de démarrer une grossesse sans rien dire à personne, tout en maintenant un planning de compétitions hors du commun. Elle vous racontera alors comment ce premier trimestre s’est transformé en un double challenge avec elle-même. Et pendant lequel, il a fallu concilier sa plus profonde intimité avec des rendez-vous qu’elle ne pouvait pas manquer.  

Vous comprendrez alors à quel point la portée de cet exploit a bousculé le monde du sport de haut niveau. Et ainsi résonné dans le cœur de nombreuses femmes qui ont pu, grâce à Valériane, voir que l’on peut concilier excellence sportive et maternité et que plutôt que de renoncer à ses rêves, il est possible de tout embrasser.