#178 Reine, j'ai donné mes ovocytes

Le don d’ovocytes, caché et sous silence

Il y a une chose qu’on ne s’explique pas : comment le don d’ovocytes qui est légal, ouvert à toutes les femmes en bonne santé, entre 18 et 37 ans, et qui tient du bénévolat, est-il tant caché, sous-estimé et tu depuis des années dans l’espace public ? C’est assez sidérant surtout quand on sait que l’infertilité gagne du terrain, et que l’attente pour les femmes ou les familles en parcours de PMA et de FIV n’en finit pas de s’allonger. Cette invisibilité pèse sur le devenir de nombreuses familles alors que le don est parfois l’ultime chance de porter leur bébé. Alors pourquoi est-il si peu défendu et valorisé ? 

L’importance de l’affichage dans les salles d’attente

Pour Reine, sa rencontre avec le don d’ovocytes n’a pas tenu à grand-chose. Elle a tenu à une simple affiche placardée dans le cabinet de sa gynéco. Et cette affiche a planté une petite graine dans sa tête et dans son âme de donneuse. Parce que Reine, le don, elle a ça dans le sang ; sang qu’elle donne d’ailleurs régulièrement, tout comme ses plaquettes. Et ça, c’était déjà beaucoup. Mais l’affiche surtout lui tape dans l’œil car elle lui rappelle qu’il y a très peu de dons venant de femmes noires, comme elle. Or si les familles ont des couleurs, les ovocytes aussi. Et Reine le sait, ses ovocytes qui portent en eux son héritage camerounais sont très précieux. 

Alors certes, donner ses ovocytes, ce n’est pas aussi rapide qu’une prise de sang mais il en faut plus pour décourager Reine et son élan naturel vers le bonheur des autres.

Le don d’ovocytes étape par étape

Dans ce nouvel épisode de bliss.stories, Reine vous racontera donc sa découverte inopinée de la maternité suivi  d’un coming out quasi simultané, et combien son bébé surprise lui a fait découvrir un amour inconditionnel, bien trop beau pour ne pas être partagé. Et puis elle vous expliquera en détails, le protocole qu’elle a suivi pour faire ce don, et sa joie immense de constater que grâce à ses gamètes de quelques millimètres, une femme connaitra, elle aussi, le bonheur d’être mère.