#170 Anna Roy, sage-femme plus que tout

Anna Roy et Bliss, une longue histoire d’admiration 

Difficile (pour ne pas dire impossible) de présenter Anna Roy en quelques mots. D’abord, Clémentine l’a découverte depuis son écran de télévision, comme sage-femme et chroniqueuse. Ensuite, elles ont échangé sur les réseaux sociaux avant de, timidement, se voir “dans la vraie vie”. Chacune allant vers l’autre, animée par une passion identique pour la maternité et des combats communs pour les femmes. Et puis, Clémentine a eu envie de l’avoir à ses côtés sur la scène du Trianon en mars dernier. Elle lui a laissé carte blanche et son intervention a été mémorable avec une standing ovation, tellement méritée.

Percer le mystère de la Joconde

Évidemment, il était temps qu’elle passe du côté de chez bliss pour accoucher de son histoire, elle qui en accouche tant, depuis si longtemps.

Anna Roy, la fille, la femme, la sage-femme, la mère, la débordante, la débordée, la fragile, la puissante, la “sur-le-fil”, la colosse aux pieds d’argile… Cette Anna là a tout raconté à Clémentine. OUI, pour la première fois de sa vie, elle a baissé sa garde, et c’est un honneur de porter son histoire à vos oreilles.

De l’intensité du métier de sage-femme 

Parce que tout aussi étonnant que cela puisse sembler, être sage-femme ne rend pas la maternité plus simple, d’autant plus quand on s’investit sans aucune limite. Quand on est à 300% avec ses patientes, tout le temps, quitte à s’oublier et à morfler.
Dans ce nouvel épisode de bliss.stories, Anna Roy nous dira tout sur sa famille, ses amours, ses grossesses, son métier, sa passion, son engagement, ses doutes et ses blessures… Oui, cet épisode est à l’image d’Anna : généreux, drôle, brut de décoffrage et incroyablement émouvant. Alors, accrochez vos cœurs à vos corps, et préparez-vous à l’aimer, si ce n’est déjà le cas !