#145 Léa, ma grossesse en foyer

Histoire de la jeune fille battue

Certaines histoires de jeunes filles ne laissent pas de place à l’insouciance et aux rires qui sont remplacés par les coups et les larmes. Des histoires parfois invisibles où ces jeunes filles doivent se construire malgré une violence familiale inouïe. 

Léa a grandi dans une famille où l’amour n’existait que pour sa sœur jumelle, unique trésor d’une mère remplie de haine. Alors Léa a appris à se taire, à subir et à encaisser les coups et les insultes. Elle a appris à être ballottée entre ses deux parents. Pourtant, malgré le manque de repères évident, elle a su très tôt qu’elle avait envie de donner l’amour qu’elle n’avait pas reçu. De le donner à un bébé. Son bébé.

La maternité comme lueur dans la nuit

Mais comment désirer un enfant quand on n’a jamais connu le plaisir d’en être un ? Comment sortir des griffes de parents toxiques ? À quel point l’envie d’être mère peut-elle faire gravir des montagnes ?

Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, Léa a accepté de nous raconter l’enfer d’une enfance rouée de coups. Une enfance qui n’a pas détruit son envie viscérale de devenir mère. Puis, elle nous parle d’un avortement forcé et des structures qui l’ont accueillie quand elle s’est retrouvée à la rue. Enfin, elle nous fait part de son salut, trouvé grâce à un foyer de jeunes filles enceintes : “La Maison de Marthe et Marie”.

La Maison de Marthe et Marie : une colocation solidaire

Ce lieu d’accueil formidable est une colocation solidaire. Elle permet chaque année à une trentaine de jeunes femmes enceintes de mener à bien leur grossesse dans un environnement chaleureux et sécurisant. Elles sont encadrées par des volontaires qui les aident et les guident vers l’autonomie, pour construire leur avenir et celui de leur enfant. Léa a trouvé dans ce foyer le cocon pour son début de maternité.