#127 Aurélie, mon combat contre le vaginisme

Le vaginisme : un mal méconnu

Le vaginisme est une maladie très handicapante qui relève d’une impossibilité totale d’introduire un corps ou un objet dans le vagin. Cela est dû à une contracture musculaire involontaire et incontrôlable de l’ensemble du plancher pelvien, à savoir tous les muscles du vagin. Le vaginisme peut être primaire ou secondaire. Dans le premier cas, la maladie apparaît dès les premières relations sexuelles. Dans le second cas, elle arrive généralement après un traumatisme qui peut être physique ou psychique. 

Quand le corps parle pour la tête 

Aurélie a connu une vie sexuelle épanouie avant d’être soudainement atteinte de vaginisme. Elle a longtemps été désemparée face à ce mal méconnu du corps médical qui n’a  jamais su faire le lien avec son vécu, alors même que la maladie était survenue après deux séismes émotionnels. 

Alors comment fait-on pour se construire en tant que femme quand on ne maîtrise plus son corps ? Comment croire en sa capacité à porter la vie quand la pénétration nous est interdite ? Et puis comment parler d’un tel blocage ? Pour Aurélie, le tabou était bien trop grand et le silence a longtemps été son seul refuge.

Dompter son cerveau

Finalement, il aura suffit d’un moment où elle n’était plus vraiment elle-même pour tomber enceinte. Puis il lui aura fallu rééduquer son périnée pour qu’elle comprenne enfin de quel mal elle était atteinte.

Dans ce nouvel épisode de Bliss Stories, Aurélie nous raconte sans filtre son quotidien de femme vaginique. Elle nous explique aussi comment venir à bout d’un tel blocage. Grâce au cerveau qu’on apprend à dompter pour se réapproprier son corps. Pour (re)prendre du plaisir dans l’acte sexuel.